Qu’est-ce que l’Homme ?

Le moi – homme physico-psychique de l’âme inférieure

Le moi - homme est le phallus inférieur d’énergie ignée physico-psychique qui prend naissance dans la matrice terrestre reproductrice de la femme maîtresse et mère de l’humanité de l’âme inférieure de l’individu masculin ou féminin. L’énergie ignée psychique se libère progressivement de l’énergie physique de l’instinct par transmutations successives pour devenir énergie créatrice, intellectuelle ou spirituelle.

Le moi - homme s’exprime dans tous les domaines créatifs, intellectuels ou spirituels de l’humanité et il est amour humain d’énergie ignée psychique ou psycho-spirituelle d’ordre affectif héréditaire, sexué. L’homme psychique ou psycho-spirituel du « moi » est un homme ou une femme qui jouit de tout, de ses œuvres, de sa création, de sa procréation et surtout de lui-même ou d’elle-même. Cependant les personnes qui reconnaîtront les erreurs de leur âme inférieure face à la Lumière de pure Conscience pourront se libérer de leur « moi » et accéder au soi - homme de leur âme supérieure.

Le soi – homme spirituel de l’âme supérieure

Le soi - homme est le Phallus spirituel humano-divin de pure Lumière-énergie dans la Vierge - Mère divine entièrement vêtue, Matrice céleste de l’âme supérieure de l’individu masculin ou féminin.

Le soi - homme spirituel est d’essence religieuse. Il concerne principalement les hommes et les femmes de foi, les religieux, les contemplatifs et les mystiques des diverses religions du monde.

Le soi - homme est Amour humano-divin ou mystique d’ordre affectif originel, personnel, attaché essentiellement aux personnes divines, animé de l’intelligence de cœur et du don de soi dans l’activité.

L’homme du « soi spirituel » est constamment dans une dualité de l’Esprit et de la chair qui ne prendra fin que s’il reçoit de l’au-delà la Puissance de feu de l’Amour Absolu du Père éternel afin d’éveiller, d’élever et d’intégrer l’énergie obscure de la partie inférieure de l’âme à sa partie supérieure pour la transmuter en énergie ignée de pure Conscience et devenir ainsi l’Homme cosmique au Phallus humano-divin de Lumière et d’énergie ignée de pure Conscience. La chair et l’Esprit ne feront qu’un dans l’Un Suprême acosmique de l’univers primordial.

Le Soi – Homme cosmique de l’âme inférieure et supérieure

Le Soi - Homme cosmique est le phallus de l’inférieur d’énergie ignée physico-psychique qui est transféré dans la Matrice de la Femme Absolue – Vierge et Mère dans sa nudité abyssale – de l’âme supérieure de l’individu par la volonté du Désir infini du Père éternel. L’énergie ignée physico-psychique est progressivement transmutée par la Lumière divine en une sublime énergie ignée de pure Conscience de félicité qui s’élève dans l’âme supérieure – Femme abyssale – de l’individu masculin ou féminin. Le Soi - Homme devient ainsi le Phallus cosmique d’énergie ignée de pure Conscience qui est dressé majestueusement à l’infini dans la Matrice de la Femme nue abyssale de l’univers transfiguré primordial.

Le Soi - Homme cosmique se manifeste par l’Amour humano-divin et mystique d’ordre affectif originel, impersonnel, non sexué, par l’intelligence d’un cœur pur libéré de tous ses liens héréditaires et créés, et par le don du Soi dans toutes ses diverses activités sur terre. Le Grand Soi est une oblation vivante d’Amour humano-divin du corps, de l’âme et de l’Esprit de l’Homme total cosmique dans l’univers. Félicité totale de la pure Conscience dans le corps subtil de l’Homme Nouveau.

L’Un – Homme acosmique de l’univers transfiguré primordial

Le Soi - Homme cosmique quitte son âme terrestre et sa Matrice céleste, Femme Absolue et Mère humano-divine pour devenir l’Un-Homme acosmique éternel, primordial d’énergie ignée de pure Conscience de béatitude dans l’au-delà de l’au-delà. Le Soi dépassé et disparu, ne demeure plus rien sinon l’Un Suprême seul, le Seul infiniment et essentiellement Seul. C’est l’expérience de l’Absolu, l’expérience de l’Unique, expérience de la solitude infinie de l’Un Suprême.

L’Un-Homme acosmique décide alors de sortir de son silence et de sa solitude, et de réintégrer son corps physique pour œuvrer au monde des hommes. Il est désormais le Phallus Tout-Puissant acosmique de Lumière-énergie ignée omnipénétrante de pure Conscience de béatitude qui revient sur la terre comme au ciel, en bas comme en haut, dans l’inférieur comme dans le supérieur pour tous les hommes, et qui féconde secrètement les âmes qui L’aiment pour les faire naître à la Vie éternelle libératrice de pure Conscience.

L’Un-Homme est le pur Amour Absolu impersonnel, non sexué dans sa nudité totale acosmique, dépourvu de toute affectivité originelle et libéré de l’emprise du monde psychique, spirituel et mystique. Il est la Main Unique active de l’Intelligence acosmique de l’Un Suprême tout-puissant. L’Un-Homme allie dans l’Unité primordiale Connaissance infuse et Puissance dans sa totalité.

L’Un-Homme représente la Force ignée incommensurable, toute-puissante et invincible dans l’univers que les hommes cherchent à tout prix à s’emparer ou à maîtriser pour devenir eux-mêmes les maîtres du monde.

L’Un-Homme s’aime Lui-même éternellement et jouit de la plus totale des félicités dans son corps phallique acosmique d’énergie ignée de pure Conscience. Ce nouveau corps subtil de l’Un-Homme engendre dans la Vacuité la Vie éternelle libératrice de pure Conscience qui se répand dans l’univers et dans le fond du cœur de tous les hommes qui ont le désir et le pouvoir de la recevoir.

L’Un-Homme nourrit éternellement de son énergie ignée omnipénétrante de pure Conscience toutes les âmes qui L’aiment dans le fond de leur cœur. Son corps acosmique igné de béatitude s’enflamme du pur Amour Absolu dans la Matrice supérieure des âmes qu’IL choisit pour les unir à la Conscience de l’univers primordial. Félicité éternelle en l’Homme pour toutes les âmes qui L’aiment et Le désirent ardemment.

Le corps acosmique igné de pure Conscience de l’Un-Homme émet éternellement le Son primordial inaudible de Vie qui se propage dans l’univers et dans l’intime du cœur de tous les hommes en état de réceptivité pour les métamorphoser.